une époque, des conférences

Festivals, lieux culturels, entreprises… programmez-nous !

janvier 2012

C’est quoi une « Stand-Up Conférence » ?

Entretien avec Stéphane Malfettes. Propos recueillis par Jérôme Provençal, 18 janvier 2012 (brochure du Lieu Unique, Nantes)

Comment avez-vous préparé cet insolite pèlerinage à travers les Etats-Unis ? Au début, un peu à l’aveuglette ! Le phénomène des musées dédiés au rock est plutôt récent : en dehors de quelques sites touristiques, il existe encore peu d’informations sur la question. Avant mon départ, j’ai pris contact avec quelques personnes clefs (responsables de musées et journalistes) qui m’ont permis d’identifier les destinations immanquables mais aussi d’autres plus pittoresques. Je ne voulais pas me rendre aux Etats-Unis plusieurs fois. Le voyage s’est déroulé d’une seule traite, pendant deux mois, à un rythme d’enfer, un peu à la manière d’un groupe de rock en tournée – chaque nouvelle étape m’apportant son lot de surprises…

Qu’est-ce qui, au-delà du livre, vous a conduit vers l’idée d’une « stand-up conférence » ? Cette idée de « stand-up conférence » est née de l’envie de faire partager en direct les séquences les plus marquantes de mon parcours, notamment mes pérégrinations au fin fond du Texas, du Mississippi ou du Tennessee. Parmi la cinquantaine de musées que j’ai visités, il y a tellement de lieux hallucinants ! De plus, j’ai rencontré quantité de personnages vraiment pas ordinaires : le genre d’expériences que l’on trépigne de raconter aux autres, une fois rentré.

Pour quelles raisons avez-vous souhaité aborder le rock par le biais des musées ? Les musées du rock réunissent trois choses qui me passionnent et me fascinent : les musées en général, le rock et les Etats-Unis. Je fais partie de ces gens à qui le rock a donné envie d’écrire. Ce qui m’intéresse par-dessus tout, c’est la façon dont cette musique est devenue bien plus que de la musique en inventant un langage visuel, des attitudes face au pouvoir, au corps, au sexe, à l’art, à la mort… Autant de dimensions que j’aborde dans ma « stand-up conférence » avec des photos, des extraits de vidéoclips et de films : tout le contraire d’une présentation académique !

En quoi ce périple a-t-il modifié votre perception des Etats-Unis et de leurs musiques ? Certaines musiques qui traversent – et sont traversées par – American Rock Trip ne m’étaient pas vraiment familières, le blues et la country par exemple. Ce voyage m’a permis de découvrir leur richesse et de mesurer leur importance dans la construction de l’identité culturelle américaine. Ce pays est immense et hétérogène : il y a un monde entre la Californie et le Mississippi ! Pourtant, par-delà leurs différences, les Etats américains reposent sur un puissant socle culturel commun dont le rock fait bien évidemment partie. Se rendre sur tous ces sites patrimoniaux d’un nouveau genre équivaut à remonter aux sources : ils permettent une confrontation directe et irremplaçable avec l’Histoire, et la façon dont les Américains la mettent en scène.

toutes les conférences
esthétique
culture physique
super-héros

USA