une époque, des conférences

Festivals, lieux culturels, entreprises… programmez-nous !

Les « bad girls » des musiques arabes    par Jacqueline Caux

La cinéaste et écrivain Jacqueline Caux s’intéresse à tous les territoires de la musique – de Jeff Mills à Luc Ferrari, de Carl Craig à John Cage – avec une prédilection pour les artistes activistes. En embrassant la cause des « bad girls » des musiques arabes, elle rend hommage à ces femmes indociles et briseuses de tabous qui imposent sans fard et sans voile leur talent, leur féminité et leur mode de vie hors norme. Des chanteuses-esclaves avant la fondation de l’islam aux stars actuelles du Raï, d’Oum Kalthoum à Hadda Ouakki en faisant un détour par le Mississippi et les pionnières du blues, Jacqueline Caux campe ces rebelles qui « revendiquent avec une grande combativité leur liberté d’artistes et de femmes dans des contextes politiques particulièrement perturbés. » Cette conférence est aussi un manifeste qui pointe en creux notre désintérêt, notre méconnaissance ou ce que Jacqueline Caux appelle parfois – les jours de colère – « notre racisme culturel » envers ces territoires chantants et insoumis.

Jacqueline Caux a participé à l’organisation de plusieurs festivals de musiques arabes. Elle a réalisé des courts-métrages expérimentaux et des longs métrages sur la musique et sur la danse projetés et primés dans de nombreux festivals internationaux ainsi que dans de nombreux musées.



Cette conférence a déjà été présentée à la Gaîté Lyrique (Paris), à la Maison de la Danse (Lyon), à Tanger (Maroc, Festival Nuits Sonores), au 106 (Rouen), à Alès (Festivals Arabesques et Itinérances), au Festival de la Cité de Lausanne (Suisse), au festival Reims Scènes d'Europe (Comédie de Reims et Frac Champagne-Ardenne).

toutes les conférences
esthétique
culture physique
super-héros

USA